La Campagne

Préservation de certains espaces

Les lacs nous invitent à nous déplacer librement sur leur vaste surface, que ce soit par nos propres moyens ou avec l’aide des éléments, sur une planche ou sur un bateau. Parallèlement, les eaux constituent des milieux naturels qui accueillent des oiseaux, des poissons et d’autres organismes. En bien des endroits, l’homme et la nature peuvent s’épanouir côte à côte. Les sections de rive desservies par des chemins ou bâties peuvent généralement être utilisées sans problème depuis le plan d’eau dans le cadre d’activités de loisirs. Au large également, les amateurs de sports aquatiques bénéficient d’une grande liberté de mouvement. Dès lors que les espaces de la faune sont respectés, les interdictions et barrières peuvent être limitées, et la nature rester ouverte à tous ceux qui souhaitent la découvrir.

Conservation de zones de repli

De nouvelles activités sportives et récréatives, y compris dans les milieux aquatiques, apparaissant sans cesse, à l’image du stand-up paddle, qui a connu un essor fabuleux ces dernières années. Cette évolution a un impact environnemental croissant dans les eaux stagnantes et cours d’eau ainsi que les zones riveraines. Pour les sauvagines, poissons et autres espèces aquatiques notamment, cela se traduit par une menace grandissante. C’est pourquoi, en collaboration avec l’Office fédéral de l’environnement, les cantons délimitent des zones protégées. Leurs emplacements peuvent être consultés ici.

Campagne « Sur l’eau avec respect »

La campagne « Sur l’eau avec respect » informe sur les relations entre les sports de nature et les dérangements occasionnés à la faune et ses habitats. Elle montre aux adeptes d’activités récréatives et de sport comment ils peuvent se déplacer sur l’eau tout en respectant la nature. Vers les recommandations de comportement. La campagne démarre à l’été 2020 dans deux régions pilotes : la partie supérieure du lac de Zurich et le lac Léman. Elle s’adresse en priorité aux personnes pratiquant le stand-up paddle et le canoë. Dans les prochaines années, les activités doivent être étendues à d’autres lacs et sports aquatiques.

Plus d’engagement pour des sports aquatiques respectueux de la faune  

La compréhension et le respect des animaux sauvages – tels que préconisés à travers les quatre recommandations de comportement – ont besoin d’un large soutien de la société. C’est ce que garantissent les organisations membres de l’association « Nature & Loisirs ». En plus de l’effet démultiplicateur assuré par ces derniers, la campagne « Sur l’eau avec respect » mise sur la collaboration avec les partenaires des secteurs de l’outdoor, du sport et du tourisme.

 

Au début